Air Jordan : The Airness Jordan !

Les sneakers sont les chaussures les plus en vogue du moment. A l’origine destinées au sport, elles descendent des deux grandes marques ancestrales : Sneakers Adidas et All Star. Ces deux maisons tenaient le monopole absolu en matière de sneakers vers les années 80, jusqu’à l’arrivée de la toute nouvelle firme, avec un logo en forme de virgule, et un culot révolutionnaire.

Vous l’aurez compris, c’est bien de Nike dont nous parlons ici.

Nike qui a fait le plus grand mais aussi le plus profitable des paris de toute son histoire en signant à ses tout débuts un contrat de sponsoring pas très avantageux avec un jeune joueur, pas très connu mais prometteur selon les spécialistes de l’époque. Ce jeune joueur n’était nul autre que le très célèbre Michael Jordan.

La naissance des Air Jordan

Les Air Jordan I, de couleur rouge, n’étaient pas très enthousiasmantes pour le jeune basketteur, étant donné qu’il était alors interdit par la NBA de porter des chaussures d’une autre couleur que le blanc. Nike accepta cependant de payer les 5000 dollars d’amende infligés au jeune Jordan pour chacune des ses apparitions avec la paire en question jusqu’à l’évolution du règlement.

Cependant, c’est vêtu de ses Air Jordan I que le jeune MJ a remporté le titre de Rookie of the year. Précisons que la paire était alors vendue à 65 dollars, ce qui en fait la paire la plus chère de l’époque.

Le jeune Micheal enchaîna rapidement les records et les modèles de Air Jordan se succédèrent. On laissa tomber le Swoosh de Nike qui fut remplacé d’abord par un logo représentant un ballon de basket ailé, puis définitivement par le légendaire Jumpman à partir de la Air Jordan VII.

La marque avait pris son envol, et son succès devint très vite planétaire. Plusieurs millions de dollars de profits furent enregistrés, de quoi faire rentrer la Jordan Brand dans l’histoire des sneakers. Et aujourd’hui encore, les sneakers addict attendent avec impatience la sortie d’un nouveau modèle.